L' apport du biais d’excès de confiance à l’explication de la volatilité des rendements du marché des actions algérien

  • Mohamed KHALED Ecole Supérieure de Commerce
Mots-clés: Biais d'excès de confiance, volatilité excessive, DZAIRINDEX, marché des actions algérien

Résumé

Dans la perspective d’examiner le marché des actions algérien, nous nous sommes intéressés dans ce papier à l’étude de l’apport du biais d’excès de confiance à l’explication de la volatilité des rendements du marché principal estimé à partir de l’indice DZAIRINDEX. Un tel essai est, à notre connaissance, inédit, pour ce qui est des études empiriques sur la Bourse d’Alger.

A cet effet, nous avons conduit deux tests empiriques successifs dans le but de vérifier, en premier lieu, l’existence d’une relation entre le volume de transaction et la volatilité des rendements du marché algérien, à travers l’estimation d’un modèle ARMA (4,4)-EGARCH (1-1). La significativité de cette relation nous a autorisés à amorcer le deuxième test qui consiste à examiner la causalité au sens de Granger entre ces deux variables, sous l’hypothèse que les investisseurs algériens sur-réagissent à leur information privée.

Les résultats obtenus démontrent que le biais d’excès de confiance ne cause pas, sur le court-terme, la volatilité des rendements du marché des actions algérien, mais contribue bien à l’expliquer, en adéquation avec d’autres facteurs.

Publiée
2018-12-31
Comment citer
KHALED, M. (2018). L’ apport du biais d’excès de confiance à l’explication de la volatilité des rendements du marché des actions algérien. Journal of Academic Finance, 9(2), 36-46. Consulté à l’adresse https://www.scientific-society.com/journal/index.php/AF/article/view/165
Rubrique
Articles