Analyse du recours au capital risque par les PME camerounaises

  • dagobert NGONGANG UNIVERSITE DE NGAOUNDERE
  • Annette MOTSOGUEM FSEG, Université de Ngaoundéré

Résumé

Cette étude a pour objectif d’analyser d’une part la perception qu’ont les entreprises Camerounaises du capital risque et, d’une part l’impact du dirigeant d’entreprise et de l’entreprise elle-même sur le recours au capital risque. Les résultats d’une enquête réalisée auprès de 69 PME camerounaises ont abouti aux conclusions selon lesquelles les entreprises Camerounaises ont une perception non ordinaire du capital risque, et que le dirigeant d’entreprise a une influence sur le recours au capital risque mais, l’entreprise n’a aucun impact sur le recours au capital risque.

Mots clés : Capital risque, PME, Financement, Recours, Dirigeant.

 

Biographie de l'auteur

Annette MOTSOGUEM, FSEG, Université de Ngaoundéré
Doctorante

Références

AFIC (2014), «20 ans de capital investissement en France 1994-2014», BPIfrance, servir l’avenir, Novembre.
AITHNARD, E. (2008), «expérience de capital-risque à l’échelle régionale : cas de l’Afrique de l’ouest», Communication au forum d’Abidjan sur le capital-investissement, Juin.
BATTINI, P. (1985), Capital-risque : les règles du jeu, Editions d'Organisation, Paris.
CALVO, J. et M. J. LORENZO (2001), «Une caractérisation des entreprises manufacturières espagnoles à forte croissance : 1994-1998», Revue Internationale PME, 14(3-4), pp. 45-66.
DELMAR, F., DAVIDSSON, P. & GARTNER, W. (2003) Arriving at the high growth firm. Journal of Business Venturing, 18 (2), pp. 189-216.
DESBRIERES, P. et BROYE, G. (2000), "Critères d'évaluation des investisseurs en capital : le cas français", Finance, Contrôle, Stratégie, vol.3, n° 3, pp. 5-43.
DUBOCAGE., E., RIVAU B., DANSET D. (2006), Le capital risque, La Découverte, Paris.
FAMA, E. F. A & MILLER, M.H. (1972), the Theory of Finance, New York : Holt, Rhinehart and Winston.
GLACHANT J., LORENZI J-H., TRAINARD P., (2008), Private Equity et capitalisme français, Conseil d’analyse économique, rapport n°75, juillet. La Documentation Française.
HARRIS, M. et A. RAVIV, (1991), «The Theory of Capital Structure», The Journal of Finance, 46, 1, pp. 297-355.
HARVEY, C. R. & ROPER, A., (1999), The Asian bet. In: Harwood, A., Litan, R.E., Pomerleano, M. (Eds.), The Crisis in Emerging Financial Markets. Brookings Institution Press, Washington, DC, pp. 29–115.
INS (2009), Recensement général des entreprises, INS, août, 8p.
JENSEN M. et MECKLING W. (1976), “Theory of the Firm: Managerial Behavior, Agency Costs and Ownership Structure”, Journal of Financial Economics, vol 3 (4), pp. 5-50.
JULIEN, P.A. (2001), “Les PME à forte croissance : les facteurs explicatifs”, IXème Conférence Internationale de Management Stratégique, Montpellier, 24-26 mai.
LACHMANN, J. (1999), Capital risque et Capital investissement, Paris, Economica.
LELAND.H.E. & PYLE.D.H., (1977), "Informational Asymmetries, Financial Structure, and Financial Intermediation", Journal of Finance, vol. 32, n° 2, pp. 371-387.
MACMILLAN I., SIEGEL R., SUBBANARASIMHA P. (1985), "Criteria used by venture capitalists to evaluate new venture proposals", Journal of Business Venturing, Vol. 1, pp. 119-128.
MAWAMBA M. (2011), «Une approche de la gouvernance par la proximité et l’effet sur la performance : le cas des entreprises financées par capital-investissement», Cahier du FARGO n° 1110303, Version 1.
NJAYA, J. B. et NGONGANG, D., (2005), «Les obstacles à la création et à l’émergence des petites entreprises : une comparaison Cameroun – Tchad », Gestion 2000, pp. 37-53.
OCDE (1996), «Le capital-risque dans les pays de l'OCDE», Tendances des marchés des capitaux, n° 63, Paris, février.
POUT. C (2012), « Défis et opportunité des PME», Journée Comment Entreprendre au Cameroun, 1ère édition, Août.
ROSS S. (1977), “The determination of financial structure : The incentive signaling approach”, Bell Journal of Economics, Volume 8, Issue 1, spring, pp. 23-40.
ST-PERRE J. et C. MATTHIEU (2003), «Innovation in Canadian SMEs: The process, characteristics of firms and their environment », 48th ICSB World Conference, Belfast, pp.15-18.
TAGNE P. I. (2009), La perception des chefs d’entreprises camerounaises sur la viabilité de la DSX, Mémoire de DEA en Sciences de Gestion, FSEG, Université de Ngaoundéré.
TOKO J. et ISSA O. (2007), «Les entreprise ethnico-familiales camerounaises et la recherche de l’avantage concurrentiel corrupteur : une défaite programmée du développement économique face à la mondialisation conspirante», in TSAPI V., Création, gestion et développement de la petite entreprise africaine, ed. CLE, Yaoundé, pp. 1-7.
WIJEWARDENA, H. & TIBBITS, G. E. (1999), “Factors Contributing to the Growth of Small Manufacturing Firms : Data from Australia”, Journal of Small Business Management, pp. 332-349.
WIRTZ P. (2006), "Compétences, conflits et création de valeur: vers une approche intégrée de la gouvernance", Revue Finance Contrôle Stratégie, vol. 9 (2), pages 187-201.
Publiée
2017-06-21
Comment citer
NGONGANG, dagobert, & MOTSOGUEM, A. (2017). Analyse du recours au capital risque par les PME camerounaises. Journal of Academic Finance, 8(1). Consulté à l’adresse https://www.scientific-society.com/journal/index.php/AF/article/view/62
Rubrique
Articles