Analyse et Modélisation du Progrès Technique au Maroc: Les Enseignements d’un Modèle VECM

  • Zouhair DAHANI Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II, Rabat, Maroc
  • Mohamed DEHHAOUI Enseignant-Chercheur, Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II, Rabat, Maroc
  • Ahmed BOUSSELHAMI Enseignant-Chercheur, Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales, Tanger, Maroc
Mots-clés: Progrès technique, innovation, ouverture commerciale, productivité globale des facteurs de production, VECM, Maroc.

Résumé

Le présent travail de recherche a pour objectifs d’analyser le progrès technique achevé par le Maroc et déceler l’impact des différents déterminants de ce progrès technique. L’estimation de la fonction du progrès technique marocain à court et long terme s’est avérée nécessaire pour répondre aux objectifs de notre recherche.

L'analyse des données montre que le Maroc occupe une position modeste en termes de R&D et innovation. Devant cette situation, le pays s’oriente souvent vers l’extérieur pour satisfaire ses besoins, notamment à travers l’importation de la technologie étrangère. Les résultats de notre modélisation économétrique "VECM" montrent que le progrès technique marocain mesuré par la productivité globale des facteurs de production dépend amplement de l’investissement dans le capital humain ainsi que la réalisation des investissements directs étrangers (IDE). En outre, la demande de brevets ainsi que l’importation massive des biens d’équipements industriels et agricoles et les technologies d’information et de communication (TIC) ont un faible impact sur la productivité des facteurs de production. En effet, la majorité des produits importés sont considérés comme étant des inputs traditionnels de la production marocaine à cause d’une offre nationale insuffisante.

Références

Solow R., Technical Change and the Aggregate Production Function, the Review of Economics and Statistics, vol. 39, no 3, pp: 312-320, 1957.
Sahbi G., Externalités de la R&D, institutions et croissance: validation empirique pour le cas des pays en voie de développement, Innovations, (n°35), pp: 207-249, 2011.
Hanel P., Économie de l’innovation: innovation, croissance et productivité, Sciences, technologies et sociétés de A à Z, 2017.
OCDE, L'investissement dans le capital humain, Du bien-être des nations, le rôle du capital humain et social, 1998 ,2001.
Pautrel X., Formation dans la production, capital humain, innovation et croissance, Économie & prévision (n° 150-151), pp: 171-185,2001.
Akcigit U., Grigsby J. & Nicholas T., « The Birth of American Ingenuity: Innovation and Inventors of the Golden Age », University of Chicago Working Paper, 2016.
Azeroual M., Investissements directs étrangers au Maroc : impact sur la productivité totale des facteurs selon le pays d’origine (1980-2012), AFRICAN JOURNALS ONLINE, Vol 41, No 1, 2016.
Haut-Commissariat au Plan, rapport de l’étude sur Les sources de la croissance économique au Maroc, 2005.
Bosworth B. & Collins S. M., The empirics of growth: An update, Brookings papers on economic activity, vol. (2), pp:113-206, 2003.
Griliches Z., Issues in Assessing the Contribution of Research and Development to Productivity Growth, Bell Journal of Economics, 10(1), pp : 92-116, 1979
Romer P., Increasing Returns and Long Run Growth, Journal of Political Economy, 1986.
Lööf H. & Heshmati A., Knowledge capital and performance heterogeneity:: A firm-level innovation study, International Journal of Production Economics, Volume 76, Issue 1, pp: 61-85, 2002.
Robin S., & Mairesse J., Entrepreneurship and Innovation – Organizations, Institutions, Systems and Regions, DRUID Conference,2008.
Olfa H., Pierre G. & Mohamed A., The Effects of Technological and Organizational Innovations on Productivity: An Extension of the CDM Model, revue d’économie industrielle, pp: 101-125, 2015.
Hall B. H., Innovation and Productivity. NBER Working Paper No. w17178.
Wang. J. (1990), Growth technology transfer, and the long-run theory of international capital movements , Journal of International Economics, vol. 29, 2011.
Caves R.E., Multinational firms, competition, and productivity in host-country markets , Economica, 41, 162 (May), pp : 176-193, 1974.
Coe D. T., Helpman E., & Hoffmaister A. W., International R&D spillovers and institutions, European Economic Review, Volume 53, Issue 7, pp :723-741, 2009.
Corden W. M., Relationships between Macro‐economic and Industrial Policies, The World Economy, Volume3, Issue2, pp : 167-184, 1980.
Bergsman J., Industrialization and Trade Policies, Oxford University Press, Volume 29, Issue 3, pp: 592-593, Brazil, 1970.
Keller K., Are International R&D Spillovers Trade-Related? Analyzing Spillovers Among Randomly Matched Trade Partners, the NATIONAL BUREAU of ECONOMIC RESEARCH, No : 6065, 1997.
Arrow K., Economic Welfare and the Allocation of Resources for Invention, the National Bureau of Economic Research, pp: 609 – 626, 1962.
Alwyn Y., Learning by Doing and the Dynamic Effects of International Trade, The Quarterly Journal of Economics , vol. 106, issue 2, pp: 369-405, 1991.
MBongui-Kialo S., Processus d’innovation et propriété industrielle : intégration des brevets dans les bureaux d’études d’une entreprise industrielle, Dans Revue Congolaise de Gestion (Numéro 26), pp: 11-42, 2018.
Cortes O. & Jean S., L'impact du commerce international sur la productivité et la qualification du travail au sein des secteurs, Revue d'économie politique (Vol. 111), pp: 271-290, 2001.
Traore I., Nations Unies. Commission Economique pour l'Afrique. Productivité globale des facteurs et transformation structurelle dans l’espace CEDEAO: une analyse du rôle des externalités technologiques. Addis Abeba, 2017.
Publiée
2020-12-30
Comment citer
DAHANI, Z., DEHHAOUI, M., & BOUSSELHAMI, A. (2020). Analyse et Modélisation du Progrès Technique au Maroc: Les Enseignements d’un Modèle VECM . Journal of Academic Finance, 11(2), 209-225. Consulté à l’adresse https://www.scientific-society.com/journal/index.php/AF/article/view/389
Rubrique
Articles